lundiJuin19
L'OMS devient l'Office du mouvement sportifO.M.S

Début juin, l'Office municipal des sports a convoqué son assemblée générale extraordinaire afin de modifer statuts et règlement intérieur.

Des modifications notoires

L'acronyme OMS ne change pas, mais le mot « municipal » est remplacé par celui de « mouvement », le premier étant source de confusion. Nombreux sont en effet ceux qui pensent que l'OMS est un service dépendant de la Ville, alors qu'il s'agit d'une association loi 1901 indépendante, représentant les clubs sportifs chapelains, mais qui reçoit une subvention municipale comme les autres associations sportives chapelaines. Des aides lui ont déjà été refusées, de la part de collectivités territoriales, du fait de cette ambiguïté.

Les nouveaux statuts intègrent désormais la notion de Comité associatif, identifiant les représentants élus des clubs (un seul par club), au sein du Comité directeur, qui comprend également cinq représentants de la Ville en tant que voix consultative. Le mandat de ces élus associatifs passe aussi de un à trois ans, renouvelable annuellement par tiers, afin de mener des actions dans la durée, avec une parité souhaitée.

Deux ou trois clubs s'abstiennent

Quelques discussions ont émaillé le débat. Jean-Claude Pascal, pour le club de gym et ancien de l'OMS, souhaite une plus grande clarification du nouveau règlement intérieur (parité, présence de tous les clubs au Comité associatif, meilleure communication de l'OMS vers les clubs...).

Les nouveaux critères d'attribution des subventions aux clubs (40 % alloués suivant les effectifs, 50 % pour les dépenses de fonctionnement et 10 % relatifs aux heures de bénévolat), ont de nouveau été critiqués par les clubs de gym, de volley et le représentant du sport scolaire (collèges), s'estimant lésés. Car ces critères favorisent les clubs n'ayant pas de trésorerie suffisante sur un an et donnent l'impression de léser les bons élèves.

Source : Ouest-France

Commentaires
Ajouter un commentaire

Recopier le code:

4096 caractères maximum. Les codes HTML dans le commentaire seront affichés comme du texte et les adresses internet (http://) et email seront converties automatiquement en hyperlien.